Blog

04 Oct 2018

Coup de Foudre & Coup de Coup de foudre & Quiproquos enfin en librairie !

C’est la grande nouvelle de cette fin d’année 2018, Coup de Foudre & Quiproquos est maintenant disponible chez votre libraire préféré ! En effet, après un beau succès en version Kindle et sur Amazon, les éditions Prisma ont décidé de publier à leur tour le premier tome de la série Bay Village. 

Pour l’occasion, une nouvelle couverture et quelques corrections éditoriales ont été apportées. 

Coup de foudre & quiproquos

j’espère que vous lui ferez un bel accueil ! 

Vous pouvez également le commander en ligne : 

AmazonFNACLes Libraires 

27 Jun 2018

Love me if you Cannes !

Vous avez aimé Love in Provence ? Vous avez envie de retrouver Papet, Mamée, Cassie, Vincent et surtout Olivia ? Ce sera possible dès le 21 Août avec la sortie de Love me if you Cannes sur Amazon !

Le livre sera disponible en version Kindle et Broché et peuvent déjà être pré-commandés. Pour ça il suffit de cliquer sur la couverture ci-dessous.

q?_encoding=UTF8&ASIN=B07CBHXNG3&Format=_SL160_&ID=AsinImage&MarketPlace=FR&ServiceVersion=20070822&WS=1&tag=tamaraballian-21 Après sa rupture douloureuse avec Romain il y a huit ans, Olivia ne croit plus au grand amour et enchaîne les relations sans lendemain. Lorsque le directeur de l’hôtel où elle travaille lui annonce que sa demande de mutation a été acceptée, elle y voit la possibilité d’un nouveau départ. Qui refuserait le poste de gouvernante générale du luxueux Richmond Palace à Cannes ?

Nouvelle ville, nouveau départ ? Rien n’est moins sûr quand Olivia découvre que le chef cuisinier de l’hôtel n’est autre que son ex ! Ajoutez à cela un voisin fraîchement divorcé, aussi attirant que bourru, et il n’en faut pas plus pour que la vie sentimentale d’Olivia soit complètement chamboulée.

Sur fond de glamour et de luxe, retrouvez dans Love Me If You Cannes les personnages haut en couleur de Love in Provence dans une comédie romantique pétillante et pleine d’humour.

Si vous n’avez pas lu Love in Provence, pas de panique ! Les deux peuvent très bien être lus séparément.

07 May 2018

Festival du Roman féminin 2018

Ce week-end c’était le festival du roman féminin à Paris, et j’ai eu le plaisir de faire partie des autrices invitées ! Pour la troisième année consécutive, les Romantiques ont organisé ces deux jours entièrement consacrés à la romance sous toutes ses formes. Tables rondes, ateliers d’écriture, lectures, concerts, meet & greet, le programme était très varié.

Pour ma part, j’ai eu la chance de participer à plusieurs tables rondes :

  • L’autoédition aux côtés de Nathalie Charlier, Flore Avelin, et Angel B ;
  • L’importance de l’entourage des héros avec Mily Black ;
  • La construction d’un personnage féminin crédible avec mes collègues de chez Montlake Romance : Marion Olharan et Maddie D.

Des échanges très enrichissants, je remercie au passage les animatrices de ces conférences (Camille, Jojo et Bridget) pour leur gentillesse.

Je me suis prêtée pour la première fois à l’exercice de la lecture d’un passage de mon livre à haute voix. Plus difficile qu’on ne pourrait croire !

Le samedi matin j’ai participé à l’atelier d’écriture animé par Angela Morelli/Emma Foster. Une bonne séance de fous rires avec notre groupe. Bravo les filles, je ne verrai plus les centaures et les fourchettes de la même manière !

Le salon s’est terminé par une séance de dédicaces, un super moment partagé avec les lectrices qui pour certaines ne me connaissaient pas avant le festival, et sont reparties avec un exemplaire de Coup de foudre & quiproquos. J’espère que vous apprécierez votre lecture ! J’avoue avoir été très agréablement surprise de vous voir si nombreuses, plus de 60 livres dédicacés ! Mention spéciale à la lectrice venue avec mon tout premier livre !

Un grand merci aux organisatrices de ce festival, et à toutes les lectrices venues me rencontrer.

Une mention spéciale pour mon éditrice Emilyne pour avoir géré tous les aléas de ce week-end comme un chef. Et bien entendu merci à toutes les copines autrices pour ces bons moments partagés avec vous : Marion pour ses photos et son humour, Maddie D pour cette merveilleurs expérience en taxi (hum hum), Olivia Rigal pour son accueil. Lhattie Haniel et Alice Quinn c’est toujours un plaisir de vous retrouver, Chani Brooks parce que les geeks c’est chic, Angela Morelli pour son goût excellent en termes de Bento.

J’ai découvert également ce week-end de nombreuses autrices qui m’ont donné envie de parcourir leurs livres, et d’autres que j’ai eu plaisir à croiser de nouveau. J’espère vous revoir toutes très rapidement !

Merci à Marion et aux lectrices pour les photos !

12 Apr 2018

Retrouvez-moi au festival du roman féminin les 4 et 5 mai à Paris !

J’aurai le plaisir de vous rencontrer au festival du Roman Féminin à Paris, les 4 et 5 mai prochain.

Ce festival organisé par le site Les Romantiques célèbre sa troisième édition, et est l’occasion pour les auteurs et lecteurs de se rencontrer dans un cadre convivial.

De nombreuses tables rondes, ateliers, meet and greet, se dérouleront lors de ces deux journées. Une séance de dédicaces est programmée le samedi de 16h00 à 18h00. Pour ma part je signerai des exemplaires de Coup de Foudre & Quiproquos (tome 1 de la série Bay Village) sorti chez Montlake Romance, partenaire du festival. Les livres sont offerts.

J’espère vous y rencontrer nombreux !

Pour plus d’informations

Site de l’évènement

Le Festival du Roman Féminin se déroulera à la MAS
10 rue des Terres au curé
dans le 13ème arrondissement de Paris.

24 Mar 2018

Mon salon du Livre Paris 2018 !

Pour peu que vous vous intéressiez à l’actualité du monde littéraire, vous n’avez pas pu rater le fait que le week-end dernier c’était le salon Livre Paris à la porte de Versailles !

Pour la deuxième année consécutive, j’ai été invitée à y participer sur le stand Amazon. Petite différence tout de même, j’y étais l’année dernière en tant qu’auteure auto-éditée, alors que je suis maintenant publiée par Amazon Publishing sous le label Montlake Romance. Ce qui fait de moi une auteure « hybride » comme on dit.

Mes 4 romans parus (ou sur le point de l’être) chez Montlake étaient présents sur le stand à la vente : Love in Provence, Coup de Foudre & Quiproquos (Bay Village 1), Diamant & Mauvais Karma (Bay Village 2) et en avant première : Fashion Victime & Volte-face (Bay Village 3, qui sort le 27 Mars).

Alors bien entendu il serait compliqué de vous expliquer ces 3 jours que j’ai passés sur place en détail, je vais donc me contenter de parler de quelques moments forts :

Les séances de dédicaces. J’ai eu la chance d’avoir deux séances de dédicaces organisées par Montlake. C’est un exercice auquel je ne suis pas vraiment habituée (je l’avais fait l’année dernière, mais jamais depuis). Alors bien entendu, j’étais un peu stressée notamment avant la première ! J’avais bien entendu la vieille angoisse que personne ne vienne… Quand j’ai vu la petite queue de lectrices qui attendaient patiemment mon arrivée, j’ai été rassurée !

Les deux séances ont été des moments très sympathiques. J’ai pu rencontrer et discuter avec des lectrices/lecteurs (oui j’ai eu quelques hommes) fidèles et avec d’autres qui ne me connaissaient pas. De très beaux moments d’échanges !

Les rencontres avec les blogueuses.  Montlake Romance a organisé une rencontre conviviale qui fut l’occasion de découvrir des blogueuses, instagrameuses, booktubeuses. Une super occasion d’échanger autour de notre passion commune : la romance ! Merci à toutes d’être venues nous rendre visite ! Un grand merci également aux blogueuses qui nous ont gentiment invités à partager un petit déjeuner dimanche matin.

Les animations sur le stand. Sur le stand d’Amazon, on ne s’ennuie pas ! Il se passe tout le temps quelque chose : tables rondes, conférences de presse, témoignages, speed-dating de l’auto-édition… il se passe toujours quelque chose ! Cette année, je retiens que les témoignages de mes camarades auto-édités ont attiré une fois de plus énormément de monde.

J’ai eu la chance d’assister au lancement du nouveau livre du journaliste Jean-Michel Apathie  » La liberté de ma mère » qu’il sort en auto-édition sur la plateforme KDP. Je suis repartie avec mon exemplaire dédicacé, bien entendu !

Un regret cependant, je suis arrivée trop tard le vendredi pour assister au lancement du concours des plumes francophones, parrainé cette année par Bernard Werber. Heureusement, Luca Tahtieazym le gagnant 2017, était avec nous tout le reste du week-end !

Les rencontres avec les auteurs. Livre Paris c’est aussi l’occasion de rencontrer les autres auteurs. L’écriture c’est par moment une activité très solitaire, et j’ai, pour ma part, peu de lecteurs dans mon entourage et surtout aucun écrivain ! Alors pouvoir parler « boutique » avec d’autres personnes, qui peuvent être confrontées aux mêmes problématiques que vous, c’est très agréable. C’est aussi très enrichissant car on se refile des astuces, on se donne des idées, on partage des expériences. J’avais déjà adoré ça l’année dernière, et c’est le cas également cette année. Il faut dire que l’ambiance sur le stand Amazon est super ! Entre les auteurs indés, et ceux d’Amazon Publishing, pas le temps de s’ennuyer !

Vous l’aurez compris, je rentre de ce salon Livre Paris 2018 avec de très bons moments gravés dans ma mémoire, et surtout l’envie d’être présente au prochain ! Alors d’ici là, il va falloir vous écrire de belles histoires, ça tombe bien j’ai pleins de projets en tête !

Voici quelques photos de ce week-end

14 Feb 2018

Rendez-vous les 16,17 et 18 Mars à Livre Paris !

Pour la deuxième année consécutive, j’aurais le plaisir de vous retrouver au Salon Livre Paris les 16, 17 et 18 Mars à la porte de Versailles.

Je serai sur le stand d’Amazon Publishing/Montlake Romance F-14, du 16 après-midi au 18 au soir. Si vous passez dans le coin, même en dehors des heures de dédicaces, n’hésitez pas à venir me faire un petit coucou, je ne serai jamais loin.

Cette année Amazon va créer une librairie éphémère où vous pourrez retrouver mes titres : Love in Provence, Coup de foudre & quiproquos, Diamant & Mauvais Karma et en avant première mondiale ( oui le terme paraît un brin exagéré, mais ce n’est que la stricte vérité) Fashion Victime & Volte-face *!

Et si l’envie vous prend d’avoir un petit graffiti de ma part dans vos bouquins, voici les heures de dédicaces :

  • Samedi 17 : 12h45 à 13h30
  • Dimanche 18 : 16h00 à 16h45

Je serai accompagnée le samedi de Theo Lemattre, auteur de comédies romantiques et de thrillers, et le dimanche par Lhattie Haniel auteure de romances historiques.

J’espère vous voir nombreux à cette occasion, c’est un réel plaisir pour moi d’échanger avec mes lecteurs ou futurs lecteurs. Alors à bientôt !

* Si votre week-end du 17/18 mars ne comprend pas un tour par la porte de Versailles, vous pourrez lire Fashion Victime & Volte-face dès le 27 Mars en le commandant sur Amazon juste ici, et pour patienter d’ici-là abonnez-vous à ma newsletter, j’enverrai les premiers chapitres début Mars. 

29 Jan 2018

La série Bay village : secrets de fabrication

J’ai lu récemment un article d’une auteure qui expliquait comment l’idée de son livre lui était venue. Du coup, j’ai essayé de me remémorer comment moi j’avais eu l’idée d’écrire cette série.

Alors bien évidemment je ne saurais me rappeler à quel moment j’ai eu la toute première idée. Si je devais faire une supposition je dirais pendant mon trajet travail/école/maison ou en cherchant le sommeil dans mon lit.

Je me souviens par contre que j’ai eu l’envie dès le départ de créer une série. Comme en tant que lectrice je n’aime pas trop les histoires très longues en plusieurs tomes, je voulais que chaque livre raconte l’histoire d’un personnage, et qu’on puisse éventuellement les lire indépendamment les uns des autres. Mais comme il fallait que les livres aient un lien, j’ai pensé à un groupe de copines dont on suivrait les aventures tour à tour.

Les personnages

On me demande souvent si mon héroïne c’est moi, si c’est une partie de ma vie que je raconte. Pour en avoir discuté avec d’autres auteures de romance, je sais que c’est une question récurrente (Est-ce qu’on interroge un auteur de thrillers sur le nombre de personnes a-t-il tué ?)

Alors la réponse est non, je ne ressemble à aucune d’entre elles, et ma vie est beaucoup plus calme. Après il y a forcément une petite partie de moi (même involontaire) dans mes livres. J’expliquerai plus bas lesquelles.

J’ai d’abord créé le personnage d’Amy. j’avais un début d’idée pour le scénario de Coup de Foudre & Quiproquos (tome 1) et je voulais une héroïne qui n’avais pas forcément le physique à s’attaquer à un gang. C’est comme ça que je me suis retrouvée avec une héroïne d’un mètre 55, gérante de café avec une famille bien sous tous rapports. Et une coupe de cheveux à la garçonne, car il y en a marre des personnages féminins avec de longues boucles qui cascadent dans leur dos.

Pour Julia je voulais un personnage solaire avec un côté superstitieux, mais obligée par moment de garder les pieds sur terre pour gérer le quotidien. J’avais une vision bien précise d’elle, et pour être honnête, je me suis inspirée d’une fille qui était avec moi au lycée (ça date un peu, d’ailleurs je ne me souviens plus de son prénom !).

Zoey est le genre de fille sûre d’elle qu’on a envie de détester quand on ne la connais pas. Un peu trop parfaite en apparence mais qui pourrait nous surprendre….

Maddie est celle qu’on aimerait avoir dans son équipe pour une partie de Trivial Pursuit ! Et pourtant malgré un cerveau qui pourrait faire des envieux, elle est loin d’être sûre d’elle. Elle a une part très féminine, mais est mal dans sa peau.

Maura c’est l’adulte/adolescente, un peu geek sur les bords qui ne parle pas pour ne rien dire. Un peu plus posée certainement que ses copines

Et enfin Libby, la mère de famille débordée mais toujours prête à filer un coup de main à ses amies.

Les lieux

Jusqu’à présent tout mes livres se déroulaient en majeure partie en France (dans le sud plus particulièrement on se demande pourquoi). Très vite en écrivant le plan de Coup de Foudre & Quiproquos, je me suis dit que ça allait être compliqué de faire coïncider mes idées de gangs, de trafics d’armes et de flics avec notre hexagone. Alors, je ne suis pas naïve au point de penser que la France c’est le pays des Bisounours et qu’il n’y a rien de tout cela chez nous, mais Amy qui aurait tenu un café dans Paris par exemple, et qui serait allée se balader en banlieue pour chercher Cole, ça ne me convenait pas. C’est pourquoi j’ai décidé de m’expatrier outre Atlantique à Boston.

Alors pourquoi Boston ? Surtout que contrairement à d’autres ville américaines, je n’y ai jamais mis les pieds. Certainement parce qu’on dit souvent que c’est la plus Européennes des ville américaines ! Et puis j’ai dû être influencée par toutes les séries et films que j’ai pu regarder et qui se déroulent là-bas : Ally McBeal en particulier mais aussi Rizzoli & Isles, sans oublier Mystic River de Clint Eastwood !

J’ai donc dû faire un maximum de recherches pour arriver à situer mes livres dans une ville que je ne connais pas. Google map et Google street sont devenus mes meilleurs amis. Il y a également un blog sur lequel j’ai trouvé un tas d’infos utilises : Le blog de Mathilde, une française expatriée aux USA https://www.maathiildee.com/

Coup de Foudre & Quiproquos

J’avais envie d’écrire une histoire où se mêlait romance et intrigue policière. Je ne peux pas trop expliquer comment j’ai eu l’idée du scénario de Coup de Foudre & Quiproquos sans dévoiler l’intrigue ( peut-être certains d’entre vous n’ont pas encore lu le livre) mais disons que c’est après avoir vu un film en 2016 où les personnages n’étaient pas ce qu’ils semblaient être au départ.

Amy était initialement fleuriste mais est devenue patronne de café, après mes recherches sur Boston. J’ai vu des photos de cafés trop mignons dans le quartier de Bay Village et j’ai voulu y ancrer mon histoire.

Je suis partie un peu à l’aventure avec ce livre. J’avais un début, une fin mais le milieu s’est construit peu à peu, surtout dans ma tête dans un premier temps ( j’y ai presque pensé 1 an avant d’écrire le premier mot) D’ailleurs j’ai fait pas mal de changements entre une première version que j’avais écrite ( où c’est Amy qui se faisait kidnapper) et celle que vous avez lue. Je devais sortir ce premier tome en auto-édition en mars 2017 sous un autre titre, mais Amazon m’a contactée juste avant et comme j’ai décidé de travailler avec eux, il n’a vu le jour qu’en Octobre ( le temps de faire des corrections éditoriales et pour moi de peaufiner certains passages).

Diamant & Mauvais Karma

Je me souviens pour celui-ci par contre exactement du moment où j’ai eu l’idée de l’écrire ! Je travaille dans le monde du mariage, et j’ai reçu ce jour là (c’était en Novembre 2015) une cliente américaine qui avait au doigt le diamant le plus gros que j’ai jamais vu ! Elle m’a ébloui avec pendant tout le rendez-vous. À la fin de celui-ci, j’en ai discuté avec ma collègue et elle m’a dit  » tu imagines si elle le perd !  » . La première idée était lancée. Bon, j’ai bien pensé que la propriétaire de la bague aurait pu aller se baigner avec et couler, mais ce n’était pas très crédible… J’ai finalement opté pour le bac à sable pour une raison très personnelle (oui là j’avoue il y a un petit côté à moi), je jouais beaucoup dans le sable petite avec mon frère, et nous avons perdu dedans un nombre incalculable de petites voitures ( dont certaines doivent être quelque part dans le béton de la maison de mes parents).

À l’époque je n’écrivais pas encore la série Bay Village, mais j’ai gardé cette idée dans un coin de ma tête.

J’ai préparé le plan de ce livre alors que j’écrivais Coup de Foudre & Quiproquos (fin 2016). Ça m’a permis d’entremêler un peu les deux histoires. Ce qui par la suite ne s’est pas avéré facile pour moi, sachant que j’adore changer le plan en cours d’écriture. Là j’étais contrainte de garder la suite logique imposée par CF&Q. Du coup Diamant & Mauvais Karma a pris des allures de puzzle. Je déplaçai des chapitres dans tous les sens, et la double narration (Julia & Matt) n’arrangeait rien ! C’est pourquoi j’ai finalement trouvé la solution de faire 3 parties au livre. J’avoue que sur la fin j’ai eu quelques sueurs froides, la date à laquelle je devais rendre le livre approchait et il ressemblait toujours pour moi à Frankenstein ! J’ai calculé que sur ce tome j’ai jeté plus de 40 000 mots écrits soit la moitié du livre ! Du coup, j’ai été soulagée lorsque les bêtas-lectrices m’ont confirmé que l’histoire était cohérente !

Fashion Victime & Volte-face 

Je voulais écrire un livre où on retrouverait l’inspecteur McGarrett ( il est présent dans le tome 1 et également le tome 2). Au départ, j’avais une idée avec Maura la plus discrète des copines de Bay Village. Puis, finalement j’ai trouvé qu’elle était peut-être trop semblable à Amy. En fait la seule personne que je ne voyais pas succomber au charme de l’inspecteur était Zoey… défi accepté !

Il fallait que je rende maintenant Tom McGarrett un peu moins « gendre idéal » et Zoey Montgomery un peu moins « fille parfaite ». J’ai toujours dit que Zoey travaillait dans la mode, si elle avait été designer pour une grande maison, elle aurait toujours été trop parfaite. Du coup, m’est venue l’idée des petits manteaux pour chien ( dont je ne sais toujours pas s’ils portent un nom spécifique malgré mes recherches).

Dans Fashion Victime & Volte-face on parle pas mal de mariages ( comme dans beaucoup de mes livres vous avez dû remarquer). J’avoue que là aussi mon travail y est peut-être pour quelque chose…

Comme j’avais pris beaucoup de retard sur l’écriture de D&MK, j’ai dû mettre les bouchées doubles sur celui-ci. Mais les personnages m’ont entraînée, et à chaque fois que je m’asseyais derrière mon ordinateur, les mots venaient tout seuls. J’avoue que la partie « meutre » m’a donné plus de fils à retordre. J’ai passé pas mal d’heures à tourner le problème dans tous les sens pour voir les éventuelles incohérences . Du coup le meurtrier a changé quelques fois d’identité également ! Au final je me suis beaucoup amusée sur ce tome. J’espère qu’il vous plaira autant que j’ai eu de plaisir à l’écrire.

En exclusivité je vous présente la photo d’une des protagonistes : Scarlett !

 

 

Voilà pour les secrets de fabrication de la série Bay Village !

28 Dec 2017

À la recherche du nouveau bêta-lecteur !

En cette fin d’année, je ne ferai pas d’article sur le bilan de 2017 (je suis bien trop flemmarde pour ça), je propose plutôt de vous parler d’un de mes projets pour 2018 pour lequel je vais avoir besoin de votre aide.

Oui, de vous derrière votre écran.

Certains, peut-être savent déjà que je suis en train d’écrire la suite de Love in Provence (vous ne le saviez pas ? Ben maintenant si) qui portera sur le personnage d’Olivia ( rappelez-vous la coloc un peu déjantée).

Bref ! Comme je l’avais fait pour LIP1 – oui c’est comme ça qu’on parle de Love in Provence dans le milieu (le milieu = moi + mon éditrice soit 2 personnes ) – je vais avoir recours à des bêtas-lecteurs/lectrices.

Alors bêta-lecteur késako ? Et surtout qu’est-ce que j’en attends ?

Un bêtalecteur (également appelé bêta-correcteur) est un critique ou correcteur, non professionnel, d’ouvrages écrits, généralement des œuvres de fiction. Ça c’est pour la définition  Wikipédia.

Voici ce que moi j’attends d’un bêta-lecteur : quelqu’un qui lit mon livre et qui est capable de me dire ensuite quels sont les passages qu’il a aimé, ceux qu’il a moins aimé et surtout pourquoi.

N’importe qui peut être bêta lecteur, même si vous êtes nuls en orthographe. Je ne cherche pas de correcteur ( bien entendu si vous voyez des mots manquants, ou si vous voulez corriger quelques fautes je vais pas vous dire non), j’aimerais vraiment l’avis de plusieurs lecteurs qui me donnent leur ressenti.

Donc ce message s’adresse à vous si :

  • Vous aimez lire (ça me semble la base)
  • Vous aimez la romance (parce que pour le coup si vous n’aimez pas ça risque d’être dur pour vous)
  • Vous lisez rapidement ( pas besoin de me faire un retour en quelques heures, mais s’il vous faut 3 mois pour lire 3 chapitres ça va être compliqué).
  • Vous vous pensez capable de me faire un retour constructif sur votre lecture. Car si c’est pour m’envoyer une ligne de mail disant : Super j’ai adoré !  ou C’était nul à chier ! Avouez que ça ne m’aidera pas beaucoup. Je préférerai quelque chose dans le genre : C’était super, j’ai beaucoup aimé la scène au cirque* , par contre j’ai trouvé la fin du chapitre 4 un peu longue. Je trouve que telle phrase dans ce dialogue est un peu bizarre etc… 
  • Vous acceptez de lire en plusieurs morceaux. Oui, parce que je pense envoyer des chapitres au fur et à mesure…
  • Vous n’êtes pas ma mère (parce que sinon ce que j’écrirais sera forcément bien)
  • Que vous ayez lu LIP1 ou pas importe peu. En effet, ce serait peut-être bien d’avoir quelques personnes qui ne l’ont pas lu, pour voir si justement il ne manque pas certaines choses pour comprendre le contexte, et d’autres qui l’ont lu pour voir d’éventuelles incohérences.
  • Vous avez envie de participer à une aventure extraordinaire, avec une auteure extraordinaire et qui manque totalement de modestie !

Donc si l’expérience vous intéresse, merci de m’envoyer un petit message à tamara.balliana@gmail.com en m’expliquant pourquoi vous aimeriez le faire, qu’est-ce que vous aimez lire en général etc… Je ne pourrais peut-être pas prendre tout le monde, mais n’hésitez pas à tenter votre chance, il me faut des profils différents.

A très bientôt j’espère !

‘* Pour info je ne prévois pas d’écrire de scène dans un cirque mais sait-on jamais…

01 Nov 2017

Une couverture pour Diamant & Mauvais Karma

Voici la couverture du tome 2 de Bay Village : Diamant & Mauvais Karma !

Pour le résumé :

En se levant ce matin là, Julia ne s’attendait sûrement pas à passer une journée aussi éprouvante. Pourtant, tout avait commencé plutôt normalement : son amie Libby était ravie de lui confier ses enfants et Julia était prête à faire contre mauvaise fortune, bon cœur pour aider son amie… Jusqu’à ce que le petit Kyle se blesse et finisse aux urgences, après avoir confié à Julia son « trésor » trouvé dans le bac à sable : un magnifique solitaire !

Très vite, les catastrophes commencent à s’enchainer et Julia réalise que le pouvoir de nuisance de cette bague est proportionnel à la taille de son diamant. Elle n’a, dès lors, plus qu’une idée en tête : s’en débarrasser. Mais d’où vient cette bague et qui l’a perdue ? Et surtout, qui est ce bel homme que Julia ne cesse de croiser ?

Certains d’entre-vous l’ont déjà pré-commandé sur Amazon, pour les autres n’hésitez pas à le faire ici. Il sera au prix de 1.99 €  en version kindle pendant les premiers jours de sa sortie ( pour l’instant le prix de la pré-commande est annoncé à 5,99 € mais pas de panique même pré-commandé vous le toucherez à 1.99 € ) et toujours à 9.99 € pour la version papier.

25 Sep 2017

Un petit tour du côté du Festival New Romance

Si vous lisez de la romance et que je vous dis : Colleen Hoover, Jay Crownover, Anna Todd ou Christina Lauren, vous en connaissez forcement une au moins de noms. À moins d’avoir vécu les trois dernières années sans acheter un livre dans ce style, il y a peu de chance que vous n’ayez pas vu leurs écrits dans les rayons de votre librairie préférée ou sur Amazon.

Ce week-end, elles étaient toutes réunies pour le festival new romance au palais des festivals de Cannes. Alors en voisine de l’événement j’ai décidé d’aller y faire un petit tour. Pas forcément pour y rencontrer les têtes d’affiche d’ailleurs. Lorsque j’ai vu que Battista Tarantini et Melanie Harlow étaient de la partie, je n’ai pas mis longtemps à me décider à prendre la direction de la Croisette.

Je n’ai pas trop l’habitude de me rendre dans les salons littéraires, déjà parce qu’il y en a peu dans ma région et par manque de temps également. A part ma maigre expérience d’auteure au Livre Paris, je suis plutôt novice en la matière.

Une fois mon badge récupéré, j’ai pris la direction du sous-sol du palais (c’est moins glam là tout de suite) à la découverte du festival New Romance. Premier constat qui ne m’a pas vraiment étonnée, le lecteur de romances est une femme. Le taux d’œstrogènes présent dans la salle a certainement battu des records. J’ai quand même croisé quelques courageux qui la plupart du temps accompagnaient leur copine/compagne/femme, prenant leur mal en patience dans les files d’attente. Une mention spéciale pour le jeune homme qui après une queue interminable à la librairie a en plus dégainé sa carte bleue pour payer la note (la chanceuse l’a remercié d’un baiser je vous rassure).

Bref, j’ai commencé ma visite par un petit tour au stand de la librairie. Etant donné que je lis principalement en kindle, j’ai peu d’exemplaires papier à la maison à faire dédicacer. Après quarante minutes de queue (oui oui !) je suis repartie avec un livre de Mélanie Harlow et un autre de Lexi Ryan. Petite déception cependant de n’avoir pu trouver de livre de Battista puisque ceux qui sont sortis jusqu’à présent l’ont été chez un autre éditeur.

Avec @melanie_harlow au #newromancefestival #authorsofinstagram #authorlife #cannes #bookstagram #bookaddict #romance #writinglife

Une publication partagée par Tamara Balliana (@tamaraballiana) le 25 Sept. 2017 à 10h06 PDT

Comme je l’ai dit précédemment, je n’étais pas venue spécialement pour les têtes d’affiches. Comme je lis beaucoup en anglais, j’ai la chance de ne pas avoir à attendre les traductions pour découvrir un auteur. Ce qui fait que certaines auteures comme Mélanie Harlow qui n’a qu’un seul titre en français et qui vient tout juste de sortir, n’avaient pas beaucoup de monde dans sa file d’attente. Ayant adoré les livres de sa série Happy Crazy Love, je me suis précipitée pour la rencontrer et nous avons pu discuter un petit moment. Super moment également avec Lexi Ryan avec qui nous avons parlé d’un de ses livres que j’ai particulièrement apprécié. J’ai fini par lui avouer que moi aussi j’étais auteure, et elle m’a posé plein de questions sur Love in Provence !

Avec @writerlexiryan au #newromancefestival #cannes #authorsofinstagram #writinglife #romance #bookstagram #bookaddict

Une publication partagée par Tamara Balliana (@tamaraballiana) le 25 Sept. 2017 à 10h13 PDT

J’ai ensuite rencontré Vi Keeland, Abby Glines, et KA Tucker ( adorable). Par un heureux hasard je me suis retrouvée juste devant la file d’attente de Battista Tarantini lorsqu’elle est arrivée, ce qui fait que j’ai eu l’honneur d’être la première à lui parler ! La pauvre venait tout juste de débarquer à Cannes et a eu tout juste le temps de sortir ses stylos pour dédicacer les cartes annonçant son prochain livre (sortie Janvier 2018, et je serai au rendez-vous!).

Bref, une après-midi assez sympathique ! J’ai beaucoup apprécié le côté « proximité » avec les auteures, la possibilité de discuter avec elles de leurs livres, leurs projets. Je suppose par contre que cela a été possible car j’y étais le vendredi, j’ai pu voir quelques photos du samedi, dimanche et les queues semblent interminables !

Une belle expérience que je renouvellerai si j’en ai l’occasion !

track